Le nom même du village témoigne de son lointain passé.

Le site préhistorique de Fontbouisse en est une première preuve.
Villevieille a été le site d’un important oppidum à l’époque galloromaine ; des fouilles récentes ont pu mettre à jour d’intéressants vestiges.
Plus tard le château a été construit (aujourd’hui monument historique classé) et, protégeant le village (site inscrit) se sont érigés des remparts dont subsistent quelques pans et, surtout, la porte de l’horloge.

Dominant la vallée du Vidourle, Villevieille s’est établie sur une colline d’où la vue s’étend jusqu’aux Cévennes.
Le village est sorti de ses remparts et s’est étendu, répondant à l’attrait exercé par la commune et à sa situation proche de Montpellier, de Nîmes, de la mer.

La topographie, la proximité immédiate de Sommières, chef lieu de canton, la dispersion de l’habitat font de Villevieille un village particulier dont le site et le cadre de vie sont appréciés et recherchés.

Vignes et oliviers en composent toujours le paysage, associés à la garrigue semée de capitelles découvertes à la faveur de bucoliques promenades.

Maurice Fort

Maire de Villevieille